Comment développer la francophonie ?

Comment développer la Francophonie versus l’Anglophonie ?

La Francophonie… le fait de parler français pour un certain nombre de peuples avec leurs diversité culturelle et les autres diversités culturelles du reste de notre Monde planétaire …

L’Anglophonie… le fait de parler anglais pour un certain nombre de peuples avec leurs diversité culturelle et les autres diversités culturelles du reste de notre Monde planétaire …

Comment conjuguer ces deux «phonies» pour q’elles deviennent des cocultures objectives et efficaces ?

Pour pouvoir répondre à cette question et bien y répondre il est essentiel de bien comprendre un des plus important principe politique ou l’une des principale notion politique du colibéralisme.

Le point de départ d’une telle politique nouvelle à instaurer est spécifiée dans le texte décrivant la MISSION de l’option colibérale présentée en ce présent site. La Dichotomie politique est la notion politique ou ce point de départ ou le concept politique pour bien répondre à ce besoin de conjugaison de ces deux solitudes nord-américaines et pouvant devenir exemplaire pour le reste du Mode nos Monde.

L’autre notion importante du colibéralisme est la métaorganisation de nos Activités humaines sur notre planète Terre.  Nous devons nous investir dans un tout nouveau type de Développement; le Développment métaorganisationnel. Les nations se doivent de développer chacune de leurs diverses fonctions nationales pour se réaliser en de nouvelles entités métaorganisationnelles. La diversité des langues est ici très importante.

Je vais tenter ici de faire une analogie avec un organisme vivant pour vous aider à saisir la notion du Développement métaorganasationel.

Un organisme vivant est composé d’organes,  de vaisseaux, des nerfs etc. Si nous avançons que chaque organes à son propre langage; par exemple, les cellules du coeur produisent des vibrations et interceptent des vibrations, même venant de l’extérieur du coeur même. Le fonctionnement du coeur même dépend de ce processus d’informations qui est en soit un réel laguage de communication. Il en est de même pour les poumons et les autres composantes de cet organisme vivant, ces organes fonctionnent tous différemment.Dans son ensemble, cet organisme intercepte à son tour des informations venant de l’extérieur et ces informations ne sont pas traiter pareillement par tout les organes de cet organisme vivant. Il est essentiel de bien comprendre ici ces différentions organiques. Cet le fonctionnement de tout l’organisme vivant  qui est enjeu ici. La communication de l’organisme avec ses organes n’est pas essentiellement générale, c’est-à-dire, certaines informations se doivent être traitées plus rapidement que d’autres par certains organes au lieu de d’autres. C’est l’ensemble des cellules d’un organe qui doivent interpréter le message instantanément, l’organe doit fonctionner obligatoirement. La diversité de laguages dans un organisme vivant est essentiel, c’est une question de vie ou de mort pour cet organisme vivant. Touts les organes participent au maintient de l’organisme pour que ce dernier reste vivant.

Maintenant revenons à notre Développement métaorganisationnel de notre Monde et de l’utilité des diverses langues.

Il ne faut pas appréhender ici le préfixe méta-; il signifie principalement la notion de participation. Dans notre contexte colibéraliste, cela signifie de faire participer des nations, de par le développement métaorganisationel de leurs fonctions nationales à la formation de notre Monde pour créer un ensemble fonctionnel plus grand de notre Monde avec sa planète…(grosso modo) 

 

 

Laisser un commentaire