Mission

Une institution politique, comme toutes les autres institutions, est un groupe de personnes qui s’engagent à prendre la responsabilité d’une fonction d’une société de personnes sur un territoire donné. Par exemple, un hopital est une institution, établi à partir de personnes intéressées à donner des soins aux personnes en besoins de soins à la santé, qui les entourent. Actuellement les institutions hospitalières sont en crises, comme bien d’autres institutions de notre société québécoise, malgré des avancements scientifiques et technologiques. De plus, il semble que les institutions, celles ailleurs à travers de notre monde planétaire subissent de telles crises. Nos institutions ont des maux structurels, fonctionnels et existenciels.

La fonction d’une institution politique est importante, sa mission est de proposer, de réaliser et de maintenir et même de faire évoluer un encadrement des activités humaines incluant celles des autres institutions, en occurrence de notre contexte politique, sur un territoire occupé dont cette institution fait partie intégrante. Mais avant de proposer tel ou tel encadrement, il est essentiel d’élaborer une politique de pointe et des politiques relatives. Le résultat de cette démarche de conception est un programme politique, qui encore se doit être débatu et reconceptualisé démocratiquement et finalement réécrit et proposer stratégiquement au reste de la population dans un processus démocratique populaire. À partir seulement d’une acceptation populaire, le programme politique doit être réaliser. Ainsi, les pouvoirs des uns doivent idéalement s’harmoniser avec ceux des autres. Mais il n’y a pas de société idéale, heureusement. Mais nous devons parvenir du moins à faire fonctionner l’ensemble de nos activités humaines à bon escient.

Ainsi, notre problématique politique, se dévoile sur notre capacité à discerner ce que nous devons bien faire pour maintenir et améliorer notre monde ou chacun de nos sorts individuels et collectifs.

Dans le difficile contexte actuelle de notre activité humaine québécoise exemplaire et qui semble être le cas de bien d’autres sociétés à travers notre monde, un besoin de mieux discerner les choses de notre monde est très ressentie et conséquemment, les gens vivent de plus en plus de difficultés locales. Des inquiétudes et des gestes à mauvais escient sont en croissance. Pour notre avenir à tous, nous devons parvenir à nous contenir et à nous ressaisir. Nous sommes tous entrés dans un monde complexe et hypercomplexe, éventuellement, nous serons forcer à intensifier nos interréactions entre nous, nos rapports entre nous sont déjà complexes, plus nous allons avancer dans le temps plus nous serons amener à échanger entre nous. Cette situation va contraindre nos libertés acquisent et celles à venir. Alors comment concilier nos libertés et la complexité?

Actuellement nous devons comprendre mieux ce que nous comprenons déjà et chercher ainsi à mieux faire ce que nous faissons déjà.

L’Option colibérale est une option politique, que je propose, selon une Approche systémique plus élaborer des systèmes pour nous permettre de mieux discerner et de réaliser cet avenir prévisible qu’on a tant besoin et non seulement politiquement. Cette nouvelle Approche de Résolution de Problématiques socio-économiques environnementales et politiques ou de Problématiques complexes humaines; conséquence d’une Difficulté de pointe d’évolution à surmonter, je l’intitule : l’Approche métasystémique de Résolution de problèmes hypercomplexes. Un exemple de ces problèmes hypercomplexes est le réchauffement climatique de notre planète dû à certaines causes majeures, comme entre autres, notre Activité humaine aux limites de la capacité planétaire de notre planète et des conséquences majeures néfastes qui s’en suivent déjà sur nos plans social, économique, environnemental et politique.

On peut avancé un première définition du terme «métasystémique». Dans notre contexte colibéraliste; la métasystémique signifie l’identification, l’étude, l’intégration, le maintient et l’évolution par développements définitifs ou par la création de divers systèmes comme objets éléments ou systèmes éléments pour les faire participer à la formation et à la création d’un système d’ensemble de systèmes éléments. Pour avoir une meilleure compréhension des notions de métasystémiques, suivez cet hyperlien.

Pour pousuivre dans notre tâche de notre définition de notre mission politique colibérale nous devons dégager un plan et ses objectif globales et généraux des opérations politiques à réaliser.

Une de ces principales opérations politiques est de réaliser une dichotomie politique dans notre Activité humaine. Le principe de dichotomie politique est un moyen rationel de parvenir à maîtriser l’hypercomplexité de notre monde actuel. L’hypercomplexité est un nouveau phénomène dont les gens et les collectivités, qu’ils forment, doivent bien tenir compte dans leurs avenirs prévisibles. Ainsi nous parvenons à cette question très importante; Comment parvenir à bien vivre dans de tels milieux hypercomplexes? Le présent site internet tente d’expliquer ce «comment», ainsi relativement le «pourquoi», le «quoi», le «quand» et nous dire le «qu’est-ce qui va nous dire que nous avons réussit?

Une opération politique préalable et souhaitable à celle-ci-dessus, sera celle de réaliser une toute nouvelle constitution politique nord-américaine; la Constitution conjugaliste d’Amérique du Nord. Cette nouvelle constitution politique devra réfléter cette dichotomie politique colibérale, car si nous voulons réellement mieux fonctionner dans cette état hypercomplexe de notre monde nous devons réaliser cette nouvelle structure politique. Cette nouvelle constituition politique conjugaliste devra nous aider à mieux comprendre et nous permettre de mieux faire les choses de notre monde. Voir le schéma et son explication sommaire sur cette nouvelle constitution politique possible.

Une autre opération politique, essentiel et pratiquement incontournable, nous devons développer une politique économique de continuité; «Pour une Continuité économique». Notre monde doit s’engager dans une continuité économique; c’est-à-dire, de passé économiquement d’un Établissement d’une société du deuxième type parvenu à terme à l’Établisement d’une société du troisième type. Voir les figures et les textes explicatifs.

Une autre opération politique devra être réaliser, si nous voulons parvenir à faire du Québec un monde exemplaire pour le monde planétaire qui nous entoure. Cette opération consistera à réaliser la «Technoculture» par l’élaboration, le développement et l’implantation de la métatechnologie de l’Explogistique. Cette politique colibérale devra inciter les scientifiques de tous les domaines, les ingénieurs et autres professionnels à inserrer cette nouvelle révolution industrielle explogistique dans leurs diverses démarches de recherches et développements. De même pour les industriels de l’économie actuelle. C’est en celà que consistera une réelle Continuité économique.

Une autre opération politique devra suivre silmutanément les opérations politiques précédentes. Cette opération sera l’occupation technoculturelle des territoires pour parvenir à des impacts bénéfiques sur l’Environnement. Le principe de cette opération politique est celui de toujours considérer l’Environnment et ses écosystèmes comme les seuls producteurs des ressources naturelles, dont nos existences dépendent intrinsèguement. De plus il nous faut considérer que les ressources seront toujours plus difficile à extraire à l’avenir. La technoculture par l’implantation de métatechnologies de l’Explogistique en des sites sociolulaires sera le meilleur moyen pour lutter contre la pauvreté et la déterrioration des écosystèmes, le réchauffement climatique, etc.

Une autre importante opération politique devra être réaliser à partir de cette notion de sites sociolulaires; le développement des fonctions nationales des nations. Il sera ainsi possible de rationaliser des langages de fonctionnements, la démocratie en temps réel et relativement la codémocratie.

Toutes ces opérations politiques colibérales définissent la mission de cette Option politique colibérale. Notre monde doit s’engager dans un tout nouveau type de Dévelloppement; le Développement métaorganisationel planétaire dont les nations se doivent de juxtaposer leurs diverses fonctions nationnales. Nous devons ainsi parvenir à une nouvelle homéostasie planétaire.

Mais pour parvenir réellement à réaliser notre mission colibérale, nous avons besoin de repères sur lesquels nous devons nous orienter. Nos anciens repères ne répondent plus à nos besoins d’orientation politiques actuelles. Le travail des politiciens est de définir des encadrements de nos activités humaines ou les limites de faire ou de ne pas faire certaines activités relatives à telle époque ou à une telle autre époques. Nous sommes des êtres vivants, nous devons continuellement agir et vivre, et pour cela, nous devons transformer, évoluer, etc. sans jamais nous arrêter. Dans notre ensemble de nos diverses activités nous avons besoin de nous orienter et surtout de savoir où nous allons, de savoir ce qu’il va nous arriver… Est-ce que ce sera la guerre ou la paix et la prospérité, etc ? Ainsi politiquement nous avons besoin de repères réels, ou du moins des repères qui nous semble lucides et de bonnes raisons d’y croire.

Ainsi, politiquement, il est pratiquement impossible de réaliser des encradrements d’activités humaines sans repères. C’est un des aspects des politiciens actuels, ils négligent et ignorent même cet aspect important de la politique. «La religion est une affaire personnelle», n’est-ce pas là un argument gratuit pour éviter une question complexe? Il semble plutôt que nos anciens repères ne répondent plus aux questionnements plus avancés des gens.

L’Environnement est un repère en son ensemble, il réagit à nos activités humaines. L’Environnement et l’Univers; notre planète nous offre un Environnement dans lequel nous pouvons vivre et notre planète existe dans un ensemble que nous appelons Univers. Cet Univers est un repère en lequel nous devons apprendre à avoir confiance; Avoir confiance en l’Univers. Nous avons un rôle important à réaliser au sein de cet Univers, réaliser la métaréalité, qui signifie : Ce qui vient après nous, en même temps que nous et qui ne saura être sans nous; nous amène à orienter, à faire participer nos réalités vers une réalité plus grande «la métaréalité». Ainsi, la métaorganisation de notre planète sera une métaréalité. Les notions de l’Approche métasystémique est une méthode en elle-même pour nous permettre de bien identifier ces repères de notre avenir prévisibles et nous aider à transcender nos traditions; dans le sens de mieux réaliser ces dernières.

Ainsi, la mission de la fondation d’une institution politique basée sur cette Option colibérale, que je vous propose, est d’une ampleure sans précédant et semble répondre à cet appel politique des gens qui veulent surmonter cette difficile situation socio-économique environnementale et politique actuelle, qui les maintient dans un immobiliste dangereux. Bien des gens ressentent ce danger profond et anticipent des conséquences néfastes compromettant leur manère de vivre actuelle et même leur Avenir et celui de leurs enfants et de leurs générations futures.

Laisser un commentaire